Equiper la maison     L'auto     Le sport et la santé     Sortir     Se divertir     La mode     La beauté     La distribution généraliste     Le discount
Petites astuces beauté     L'écologie et le bio     Le web marchand     A chaque ville son magasin   Bon à savoir

Maserati

Maserati fut créée en 1914 à Bologne par Alfieri Maserati.


Alfieri Maserati est issu d'une famille de sept fils. Cinq furent impliqués dans le développement automobiles. C'est Mario Maserati, le sixième frère, qui dessina le trident, logo de la marque.

Carlo Maserati, l'aîné, fut le premier à se lancer. Il fabriqua des vélos, puis des motos. Plus tard il devient pilote d'essai chez Fiat mais se tua en course en 1910.
Alfieri et Ettore Maserati sont engagés en 1922 par la firme Diatto pour réaliser une première voiture de course : la Tipo 20. Voiture rapide et fiable, elle gagnera son premier prix en course d'endurance, aux 24 Heures de Monza, en 1924.
En 1926, les deux frères Maserati décident de construire leurs propres voitures de course. La marque automobile Maserati est lancée en 1926. Elle devient vite la redoutable rivale des Bugatti.
Alfieri Maserati meurt en 1932. Bindo Maserati, le premier frère, prend la Direction Générale, Ernesto Maserati, le second frère, la Direction Technique et Ettore Maserati, le troisième frère, a la responsabilité financière. Malgré des succès sportifs et commerciaux, l'enseigne sera vendue à Adolfo Orsi, un grand industriel de la région de Modène qui a la passion de la course automobile.

A la fin de la deuxième guerre mondiale, Maserati recommençe à construire des automobiles de compétition. en effet, l'entreprise avait été obligée de participer à l'effort militaire et l'activité automobile s'était arrêtée au profit de la conception et la fabrication de bougies d'allumage et de batteries.
Un homme clé intègre l'équipe Maserati, l'ingénieur Alberto Massimino, un ancien de Fiat, passé aussi chez Alfa Roméo et chez Ferrari. Il sera responsable de la conception de tous les modèles de compétition pendant dix ans.
En 1953, Adolfo Orsi devient le seul actionnaire de Maserati. Après une réorganisation complète, son fils Omer est nommé directeur général. Une activité de motocyclettes est lancée, qui se terminera rapidement en 1961.
En 1957, Maserati instaure la tradition de donner à chaque modèle commercial le nom d'un vent : Mistral, Bora, Merak et bien d'autres seront utilisés pour baptiser ces merveilleuses automobiles.
En 1958 les difficultés financières poussent le Groupe à stopper toutes les activités sportives directes.
En 1968, Maserati passe sous le contrôle de Citroën. Ceci pour permettre à Citroën d'acquérir un moteur V6 pour équiper sa SM.
Abandonnée par Citroën en faillite en 1975 à la suite de l'échec commercial de la SM à moteur V6, Maserati change une fois de plus de mains pour tomber sous la houlette du GEPI, une société d'État italienne chargée de la relance d'entreprises en difficulté.
en 1983, Daimler-Chrysler, qui souhaite construire une gamme de véhicules haut de gamme, vient rencontrer Maserati. De ces discussions sortiront deux modèles à moteur Chrysler préparés par Maserati, à la finition luxueuse, pour les consommateurs américains : La Chrysler TC Touring Convertible cabriolet.
En 1987, l'entreprise est reprise par Fiat qui essaye dans un premier temps de faire fonctionner les équipes Ferrari et Maserati ensemble,alors que les deux marques ont toujours été concurentes. Ensuite, en 1997, le groupe Fiat décide de fusionner Maserati et Ferrari.
En 2006, Fiat a constitué un pôle sportif milieu-haut de gamme avec Alfa-Romeo et Maserati pour permettre à Ferrari de briller au firmament des marques automobiles.
Les marques du groupe : Trouver un magasin Maserati