Accueil Kelmagasin
MAISON     ANIMAUX     AUTO     MODE et BEAUTE     ALIMENTATION     PETITS PRIX     ECOLOGIE

Suivez nous sur Facebook le blog de Kelmagasin

Le groupe Etam Développement, son évolution, ses enseignes

l'histoire du groupe Etam Développement

Né en 1963, le groupe Etam couvre aujourd'hui la majeure partie du marché de l'habillement féminin, en termes d'âge et de gamme de prix.

Etam est né de la fusion des Etablissements Meyer et des magasins Setamil. Spécialisés dans la lingerie, Max Lindeman et les établissements Meyer en Allemagne, et le français Martin Melchior avec ses magasins Setamil dans le nord de la France, décident de fusionner. Le nom Etam a été créé avec les premières lettres d'Établissements Meyer, et avec une partie du nom Setamil.

Au début, Etam lance des bas modernes et synthétiques qui ont un succès immédiat. Ils séduisent les femmes qui commencent à travailler. Puis l'entreprise se lance dans la lingerie indémaillable qui connaît le même succès que les bas. Le premier magasin Etam s'ouvre en 1968 à La Samaritaine à Paris. Puis le prêt-à-porter Etam apparaît en 1970. Innovateur, Etam lance la vente de la première culotte en boite en 1981. En 2007, lancement dans les centres commerciaux de l'enseigne Undiz. Undiz, diminutif d'underwear, "sous-vêtements" en anglais, propose des sous-vêtements fashion et ultra fun à prix attractifs, destinés aux 15-25 ans.

Aujourd'hui, le groupe représente plus de 3 300 magasins dans 40 pays, dont 699 magasins en France.


Tous les groupes de la distribution La petite histoire des principaux grands groupes de la grande distribution >>

Tous les magasins de mode féminine en France La mode féminine >>

Tous les magasins de mode masculine en France La mode masculine >>

Tous les magasins de mode pour la famille en France Habiller toute la famille >>

Tous les magasins de mode pour l'enfant en France La mode des enfants et ados >>

Tous les magasins de puériculture en France La puériculture >>

voir tous les magasins de cosmétiques et maquillages en France La beauté et la cosmétique >>

Par ces temps anxieux (dus à la guerre en Ukraine et au virus de la Covid 19 toujours mondialement présent, pour ne citer qu'eux), nos modes de consommation ont changé et se font de plus en plus souvent sur internet, mais il faut veiller à ne pas oublier nos petits magasins de villes, qui font vibrer le coeur et font l'âme de nos communes. Ils créent des emplois, stimulent l'activité économique et définissent l'identité des territoires. Alors, n'hésitez pas à jouer de la proximité, afin qu'ils ne s'éteignent pas.