accueil     MAISON et JARDIN   -   AUTO   -   SPORT et SANTE   -   MODE et BEAUTE   -   PETITS PRIX   -   ECOLOGIE et BIO   -   WEB MARCHAND

Les détecteurs de fumée

Bien choisir son détecteur de fumée.

Les détecteurs de fumée

Depuis 2015, un détecteur de fumée (détecteur avertisseur autonome de fumée ou Daaf) doit être obligatoirement installé dans toutes nos habitations.

Ce détecteur de fumée doit nécessairement :
détecter l'incendie dès l'émission des premières fumées et émettre immédiatement un signal sonore assez puissant pour réveiller une personne endormie dans le seul logement où la détection a eu lieu.

Le détecteur de fumée doit de préférence être installé dans les couloirs ou le pallier desservant les chambres. Il doit être fixé le plus haut possible, de préférence au centre du plafond. Le détecteur doit être éloigné de la cuisine ou de la salle de bain (piéces sources de vapeurs).

Marquage CE et marque NF ?

En principe, le magasine Que Choisir n'accorde aucune confiance au marquage CE. Il ne s'agit que d'une simple autodéclaration du fabricant, qui affirme ainsi que son produit est conforme aux exigences de sécurité, mais il n'y a aucune vérification !
Les détecteurs de fumée sont pourtant l'exception qui confirme la règle. Pour porter le marquage CE, ils doivent être conformes à la norme européenne EN 14 604. Cette conformité est vérifiée en usine par un laboratoire agréé indépendant, qui contrôle et prélève en sortie de fabrication. Pour une fois, le marquage CE ressemble à la marque NF.
Mais si le marquage CE est a priori rassurant, il ne met pas à l'abri des mauvaises surprises, comme le prouve le test réalisé par Que Choisir : sur les 24 détecteurs de fumée testés, 4 reçoivent la mention "ne pas acheter" et l'UFC-Que Choisir attaque 3 fabricants et importateurs pour pratiques commerciales trompeuses.

Des options qui ne sont pas toujours utiles !

Un même modèle se décline souvent sous plusieurs références et à des prix différents. Les performances sont identiques, c'est une question de fonction supplémentaire, utile ou pas selon les logements et les modes de vie.

La mise en sourdine temporaire :

Encore appelée fonction silence, cette option permet de désactiver le détecteur pendant une courte durée, en général 10 minutes. Il se réenclenche automatiquement. Nécessaire ou pas ?

L'interconnexion :

Un détecteur interconnectable peut être relié à d'autres. Ils se déclencheront tous en même temps. Selon les modèles, la liaison se fait avec ou sans fils électriques. Cette option peut avoir un intérêt dans de grands logements à plusieurs niveaux de couchage.

L'utilisation dans une caravane :

Il n'y a pas de différence de conception entre un détecteur de fumée étiqueté "spécial caravane" et un autre qui ne l'est pas. En revanche, pour avoir le droit d'apposer cette mention, le fabricant doit soumettre son appareil à un test optionnel de la norme européenne. Le détecteur subit des cycles chauds et froids en alternance pour prouver qu'il supporte les différences de température, l'isolation thermique d'une caravane étant moindre que dans un logement.

La garantie

La garantie est variable, elle est en général de 5 ans lorsque la durée de vie de la pile est de 5 ans.

La durée de vie de la pile :

Tous les détecteurs sont fournis avec pile. Sa durée de vie annoncée est de 1 an si c'est une pile alcaline, 5 ans si c'est une pile lithium. Dans tous les cas, une alarme se déclenche quand la pile approche de la fin de charge, il faut alors la changer sans attendre.
Quelques détecteurs disposent d'une pile qui dure 10 ans, mais elle ne se change pas. Quand elle est déchargée, il faut racheter un détecteur et pas seulement une pile.

Attention, ne pas confondre :

À côté des détecteurs de fumée, il existe des détecteurs de monoxyde de carbone.
Les deux appareils sont commercialisés dans les mêmes rayons en magasin et quand il s'agit de la même marque, leurs emballages se ressemblent comme deux gouttes d'eau.
Gare à la confusion :
Les détecteurs de fumée alertent en cas d'incendie, alors que les détecteurs de monoxyde de carbone alertent si un appareil à combustion (chauffage d'appoint, poêle etc.) refoule du monoxyde de carbone, un gaz incolore et inodore mais mortel dans une pièce.

Attention, il existe des détecteurs double fonction, qui sont à la fois détecteur de fumée et détecteur de monoxyde de carbone. Que Choisir les déconseille, il est impossible de trouver l'emplacement idéal qui convienne aux deux détections. Le détecteur de monoxyde de carbone doit être à proximité de l'appareil à combustion pour une efficacité maximale, et le détecteur de fumée à proximité des chambres.





Quelques infos en plus

Bien trier ses déchets Comment bien trier ses déchets : Le tri des déchets, un geste important pour la planète ...


L'éco participation Collecter pour ne pas polluer : l'éco particiaption que vous payez correspond au coût de collecte, de dépollution et de recyclage des anciens appareils. tout savoir sur l'éco participation ...
Le gachi des sacs réutilisables Fini les sacs plastique dans nos magasins : place à ceux en toile ou en papier. Instauré depuis 1998, et aujourd'hui répandu à l'ensemble des hypers et supers marchés, les sacs de caisse jetables ne sont plus proposés en caisse, et ce dans un pur esprit ...
3 façons de faire des courses écoresponsables et pas cher 3 façons de faire des courses éco-responsables et à moindre coût : dans nos supermarchés ou marchés, de nouveaux genres de produits apparaissent, permettant de remplir notre panier avec du bon, du goût, à moindre coût