L'univers de la maison         Le sport et la santé         La mode         La beauté         La distribution généraliste  
  Le web marchand         A chaque ville son magasin         Se divertir         Petites astuces beauté      

Harley Davidson

Harley Davidson était un fabricant de motocyclettes basé au Wisconsin aux États-Unis.



en 1901, William S.Harley, 21 ans, travaille aux chemins de fer. Arthur Davidson, 20 ans, est dessinateur et modeleur pour l'usine Bart Manufacturing dans le Wisconsin.
C'est ensemble qu'ils fabriquent un moteur de hors-bord afin d'atteindre plus rapidement leurs lieux de pêche sur le lac Michigan.

Puis ils vont fabriquer une motocyclette. Seulement la petite puissance de son moteur ne permet pas de monter les côtes.

Fin 1903, ils décident de monter une société sous le nom d'Harley-Davidson Motor Company. Ole Evinrude les rejoint alors.

L'entreprise créa un monocylindre de 410 cm3. Ce petit deux-roues, construit pour courir, monte les côtes sans l'aide des pédales. 3 prototypes seront alors construits en 1903 et vendus 200$ l'unité. La première harley-Davidson fait alors le tour de Milwaukee à une vitesse de 25 mph.

En 1904, la société va fabriquer 5 unités de ce deux-roues.
Le tout premier client de la marque fut Monsieur Meyer, qui parcouru 6000 miles avant de la revendre à George Lyon, qui la revendit à son tour à Louis Fluke à 21 000 miles. Ce dernier la céda à George Sparrow qui mena le monocylindre à 83 000 miles.

En 1905, 8 motos sont vendues. Walter Davidson quitte son travail aux chemins de fer et devient le premier employé de la Harley-Davidson Motor Company.
Le monocylindre prend le surnom de "The Silent Grey Fellow" (le compagnon gris silencieux), en raison de sa couleur grise et de la présence d'un silencieux. En effet, Harley et Davidson veulent créer la motocyclette la plus silencieuse possible. C'est pourtant le son "Harley" qui fit la réputation des motos.
en 1907, Walter Davidson devient le premier président de la Harley-Davidson Motor Compagny. La taille de l'entreprise double.

Les actions sont réparties également entre chaque fondateur.

En 1908, la société reçoit sa première commande pour équiper la Police de Chicago.
En 1909, Harley Davidson propose à la vente son tout premier bicylindre en V.
C'est alors la moto la plus rapide du marché. Harley Davidson se met à proposer des pièces de rechange pour ses modèles. En 1907, l'atelier double sa superficie.
Entre 1907 et 1913, la taille de la firme double chaque année.
1912, le modèle X8E est un succès grâce à l'embrayage placé dans le moyeu de la roue arrière par Bill Harley. Il est appellé "Free Wheel control". Il est commandé par la main gauche avec un imposant levier. Il permet des démarrages comme les automobile.

Fin 1912, plus de 200 concessionnaires sont répartis dans le pays.
En 1913, Une Harley-Davidson est la première moto à passer le cap des 160 000 km.
En 1914, le démarrage grâce aux pédales et l'embrayage équipent les mono (model 10) et bicylindres "made in Milwaukee".
La lettre "F" désigne pour la première année les bicylindre Harley.
En 1917, les Etats Unis déclarent la guerre à l'Allemagne. Les Harley-Davidson arrivent en France dans les ports de Boulogne et de St Nazaire. Un tiers des Harley Davidson produites cette année sont vendues aux services des armées.
En 1918, la moitié de la production de Harley-Davidson est vendue à l'US Army.
En 1920, Harley-Davidson est le plus gros constructeur mondial, présent dans 67 pays avec plus de 2000 concessionnaires.
En 1933, La dépression économique frappe de plein fouet la Motor Compagny. La production tombe à 3700 machines, vendues en parti à la police, alors qu'elle était de 21.000 unités en 1929.
Un aigle stylisé d'inspiration art-déco peint sur le réservoir caractérise la gamme Harley-Davidson cette année là.
En 1936, Harley-Davidson, malgré la crise économique persistance, lance le modèle haut de gamme EL.
En 1937, William A. Davidson meurt à Milwaukee à l'age de 66 ans.
En 1942, Walter Davidson meurt à son tour à l'age de 65 ans aussi à Milwaukee.
En 1945, Harley-davidson aura construit 90.000 motos durant la seconde guerre mondiale afin de fournir les forces alliées, y compris celle de l'Armée Rouge.
A la fin de la guerre, le bureau de l'effort de guerre Américain autorise Harley Davidson à reprendre sa production civile, limitée à 6000 unités.
Les années 1950 sont marquées par l'apparition d'une jeunesse rebelle et éprise de vitesse à l'image de James Dean et Marlon Brando.

Comme Brando pilotant une Triumph Thunderbird dans le film "L'Equipée Sauvage", les jeunes américains préférent les rapides et maniables motos britanniques aux grosses Hydra, chevauchées principalement par des policiers.
Triumph écoulera durant cette décennie plus de 40% de sa production outre-Atlantique.
Arthur Davidson, ultime survivant des quatres fondateurs de la marque, disparait à l'age de 69 ans dans un accident de voiture.

La crise du crédit immobilier apparue en août 2007 et cette crise des subprimes plombe les résultats financiers et commerciaux de Harley-Davidson.
En novembre 2007, 5000 employés du groupes sur les sites de Milwaukee, Kansas City et New York sont mis en chômage technique. Par contre, Harley-Davidson progresse en Europe et notamment en France.

De nos jours, une Harley-Davidson est un objet de collection qui garde sa valeur si elle est bien entretenue, surtout pour un gros modèle.
Trouver un magasin Harley Davidson