Equiper la maison     L'auto     Le sport et la santé     Sortir     Se divertir     La mode     La beauté     La distribution généraliste     Le discount
Petites astuces beauté     L'écologie et le bio     Le web marchand     A chaque ville son magasin   Bon à savoir

Le groupe BiC

Un groupe qui fabrique et commercialise des articles de papeterie, des briquets et des rasoirs, mais aussi des articles de sports de glisse aquatique (planches de surf et les planches à voile etc.)





BiC a été créé en 1944 par Marcel BiCh. En 1953, la société va s'appeler BiC pour vendre son nouveau stylo, le stylo à bille cristal. BiC est la version raccourcie de Marcel BiCh, plus facilement identifiable et prononçable dans toutes les langues.

En 1954, BiC s'implante en Italie, puis en 1956 au Brésil, en 1957 au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Scandinavie. En 1958 aux États-Unis et au Moyen-Orient. Puis en 1959 reprend Ballograf, société scandinave de stylos-bille et crayons. En 1997, BiC arrive en Asie. En 1972, BiC sort en magasin son 1er briquet. C'est un briquet à flamme réglable. En 2000, BiC lance une gamme de briquets utilitaires destinés à l'allumage des bougies, barbecues, cheminées, etc. et en 2002, des étuis pour briquets.

BiC va ensuite développer toute une collection de produits pour l'écriture : stylos à bille, rollers, feutres, portemines, surligneurs, marqueurs etc. En 1975, BiC lance son premier rasoir : un rasoir monolame, non rechargeable. Puis c'est tout une gamme de rasoirs monolames et bilames qui sera créée. En 2003 et 2004, BiC lance un rasoir 3 lames pour l'homme puis pour la femme. En 1979, BiC reprend la société Conté, en 1992 la marque américaine Wipe-Out et en 1997 Tipp-Ex et Sheaffer, fabricant d'articles d'écriture haut de gamme (stylos à plume, stylos à bille, portemines). En 1988, BiC se lance dans la parfumerie, en vendant des petites bouteilles de parfum, uniquement dans les débits de tabac, comme ses briquets. Ce fut un échec et les parfums furent retirés en 1991. En 2004, BiC se lance dans la téléphonie mobile avec Orange. La fabrication a été sous-traitée au chinois TCL, qui détient la marque Alcatel pour les mobiles. Ce téléphone est doté d'une coque plastique aux couleurs gaies, d'une batterie déjà chargée, d'un numéro de téléphone prédéfini, d'une carte SIM avec 60 minutes de communications incluses et d'un kit mains libres. C'est un téléphone "prêt à l'emploi". Il est par contre impossible de prendre des photos ou de surfer sur Internet avec ce mobile basique. Rechargeable avec une MoBiCarte, il est disponible dans la plupart des bureaux de tabac, papeteries, Relais H, des enseignes de la grande distribution, et bien sur dans les boutiques Orange. Au total, plusieurs milliers de points de vente sur toute la France.

Aujourd'hui BiC est un groupe multinational, implanté sur les 5 continents, et présent dans plus de 160 pays.

  Le site du groupe BiC





Vous aimerez aussi :

Tous les groupes de la distribution
Les grands groupes de la distribution : La petite histoire des principaux grands groupes de la grande distribution, du textile ou de l'automobile

Les enseignes et magasins éthiques : Petit panel de ces magasins et enseignes qui oeuvrent à leur façon au respect de la planète et de l'homme