L'univers de la maison         Le sport et la santé         La mode         La beauté         La distribution généraliste  
  Le web marchand         A chaque ville son magasin         Se divertir         Petites astuces beauté      

Les origines de la fête de Pâque

En 2016, le dimanche de Pâque est le 27 mars

Le dimanche de Pâques est un jour férié fêté par tous les pays chrétiens. Le lundi de Pâques est également férié dans certains pays, comme en France.

Pâques est une fête très importante pour les catholiques mais elle est bien plus importante chez les juifs.

Pâque et Pâques :

Selon les évangiles, la mort et la résurrection du Christ ont lieu au moment de la Pâque juive. La langue française distingue la fête chrétienne de Pâques et la Pâque juive ou Pessah, qui signifie passage.

Pour les catholiques, Pâques, avec 1 "s", commémore à la fois la dernière Cène du Christ, sa Passion et sa Résurrection. Le Nouveau Testament situe sa Résurrection le surlendemain de la passion, le troisième jour. Le dimanche de Pâques marque la fin du jeûne du carême pour les catholiques, et dure huit jours. Pendant longtemps, les chrétiens ont fêté Pâques en même temps que la Pâque juive, qui pouvait tomber aussi bien un dimanche qu'un lundi ou un samedi.

Dans la religion juive, la Pâque, sans "s", est "la fête des fêtes". Elle commémore 1 seule chose : la fuite d'Egypte du peuple hébreu, soumis à l'esclavage à l'époque de Pharaon, et la liberté retrouvée des enfants d'Israël. D'après la Bible et le livre de l'Exode, la Mer Rouge se serait ouverte pour laisser passer Moïse et les Hébreux le jour de Pâque, leur permettant ainsi de rejoindre la Terre Promise d'Israël. Pâque marque donc la naissance du peuple d'Israël et se veut, plus largement, une fête de liberté.

Selon des règles établies au IVe siècle, le jour de Pâques est toujours fixé un dimanche, le premier après la pleine lune qui suit le 21 mars, le premier jour du printemps. Ce jour de fête diffère pour les églises occidentales et les orthodoxes. Comme l'Ascension ou la Pentecôte, Pâques est donc une fête mobile, célébrée entre le 22 mars et le 25 avril.

Oeufs, cloches et agneau de Pâques :

Mais pourquoi des oeufs de Pâques ?

Ce sont les chrétiens d'Orient qui adoptèrent l'oeuf comme symbole religieux. Il représente le tombeau dont le Christ est sorti vivant.
D'autres sources racontent que comme le dimanche de Pâques marque la fin du Carême, c'est aussi la fin d'une période de privation alimentaire. Et pendant les 40 jours de jeûne, les fidèles ne mangeaient pas d'oeufs. Des oeufs qui furent décorés dès le XVe siècle. Quant au chocolat, il aurait d'abord fait son apparition dans les coquilles avant avant d'être entièrement en chocolat dans la première moitié du XIXe siècle. Depuis, un peu comme l'Epiphanie et sa galette ou la Chandeleur avec ses crêpes, les oeufs en chocolat sont devenus le symbole de Pâques dans l'inconscient collectif.

Quant aux cloches ...

La tradition de l'Occident catholique veut que les oeufs distribués aux enfants soient apportés par des cloches. Juste avant Pâques, dès le Jeudi saint, les cloches des églises catholiques doivent se taire en signe de deuil. elles partent donc à Rome le jeudi et reviennent dans la nuit du samedi au dimanche. Elles se remettent en activité et carillonnent à nouveau cette nuit là pour célébrer et annoncer la résurrection du Christ. Les cloches reviennent donc pour Pâques, et, selon la légende racontée aux enfants de certaines régions, elles apportaient les oeufs, qu'elles semaient sur leur route.

Et l'agneau pascal symbolise la mise à mort de Jésus.