L'univers de la maison         Le sport et la santé         La mode         La beauté         La distribution généraliste  
  Le web marchand         A chaque ville son magasin         Se divertir         Petites astuces beauté      

Novotel supprime de ses petits déjeuners les oeufs de poules pondeuses élevées en cage

A compter du 15 mars 2010, ce sont des oeufs "plein air" qui remplaceront les oeufs de batterie dans le chaîne d'hôtels Novotel.



Tous les ans, 78 tonnes d'oeufs brouillés sont mangés lors des petits déjeuners servis dans les 125 hotels Novotel de France.

Ceci est un cri d'alarme, en pleine période de transition où les éleveurs doivent investir et remettre aux normes leurs cages avant 2012. En effet, la directive européenne sur la protection des poules pondeuses va entrer en application dans deux ans. Elle exigera une augmentation de la taille des cages en batterie, actuellement de la taille une feuille A4, et la mise en place de quelques aménagements. Les éleveurs vont donc être obligés de modifier leurs installations et investir dans du nouveau matériel. A therme, la France souhaite interdire tout simplement les cages en batterie
D'autres pays européens ont déjà interdit l'utilisation des cages de batterie. Aujourd'hui, c'est à la France de montrer sa volonté d'améliorer réellement le sort des animaux utilisés dans les élevages.

Merci à Novotel d'avoir pris une telle décision, en espérant que d'autres enseignes vont suivre.

L214, une association fondée par des végétariens qui militent pour le respect animal et l'abolition de la viande, en association avec la SPA, a demandé aux grandes surfaces de ne plus vendre des oeufs issus de poules élevées en cage.
Née en 2004 sous le nom de Stop Gavage, L214 est une association de protection animale. Par ses enquêtes sur les pratiques d'élevage et d'abattage, L214 informe le public sur les problèmes généraux posés par la production de viande.

Si vous souhaitez participer à cette démarche, il suffit de glisser dans la boîte à suggestions de votre supermarché une demande identique, en votre nom, en tant que client du magasin.


Lire aussi : L 214 milite contre les oeufs en batterie des supermarchés